News - Informatique

Lenovo - "Super IO" dead - Electronics repair school

le dans Informatique - Aucun commentaire
Lenovo - "Super IO" dead - Electronics repair school
Voici un cas intéressant. Une chose que j'avais expliquée dans mon article sur la réparation des cartes mères de PC portables. Acheter un PC portable afin de le réparer c'est une loterie, le problème peut être plus grave que prévu.



Dans cette vidéo Sorin a pour mission de remplacer le connecteur d'un PC portable Lenovo G50-80. Mais il a un doute (c'est son expérience qui parle). Car certains PC portables dialoguent avec le chargeur via un protocole série. Si le port du chargeur est cassé, bouge trop et que la personne fait "nager" la fiche dans la prise, il se peut que les +20V DC se retrouvent envoyés sur la fameuse broche de données. Et là, le Super IO (ici un IT8586E) crame électriquement car évidemment c'est une tension trop forte pour lui sur cette entrée. Même si on remplace le connecteur cassé, le PC ne re-fonctionnera pas, c'est un dégât électronique non visible, donc il faut vérifier avant. Et justement les +20VDC sont bien présents sur la carte mère et ce même si la prise du chargeur est cassée. Le +3.3V est présent également. Et il a bien fait de vérifier car le Super IO chauffe anormalement (il s'est brulé avec à 51:04). En plus du connecteur, le Super IO est aussi à remplacer. Le hic c'est que cette puce embarque son propre code (et le BIOS des fois), elle est programmée par Lenovo en usine à la fabrication de la carte mère. Il faut prendre la puce sur une carte mère de même modèle.



Retour quelques temps plus tard, Sorin a acheté la puce pré-programmée toute prête directement à son vendeur eBay en Roumanie pour une vingtaine de dollars. La puce réclame un programmateur "spécifique" assez cher (SVOD) qui ne mérite pas l'investissement si on n'en fait pas souvent. Il explique en quoi le design du connecteur est volontairement mauvais pour provoquer cette panne. De plus il n'y a aucune protection d'installée : la broche centrale du port chargeur va tout droit au Super IO sans passer par quelconque composant de protection (exemple avec résistance + diode zener). Tout ceci n'est pas innocent. Il procède au remplacement de la puce avec station air chaud et flux. Le laptop refonctionne.