News

Les cassettes audio

le dans Divers - 1 Commentaire
Les cassettes audio
Si vous êtes adepte de cassettes audio, je suis depuis quelques temps une chaine Youtube très sympa sur le sujet : Cassette Comeback.



Le gars en connait un rayon, je pense que même Techmoan n'en connait pas autant que lui sur les subtilités des gammes de cassettes.



Par exemple les HF de Sony étaient meilleures avant 1990. Savoir reconnaitre les "budget tapes" : certaines sont OK, d'autres à éviter. Ou encore les BASF Chrome Extra qui n'étaient plus de vraies pure chrome mais boostées au cobalt. Pendant les années 80, 90 et 2000 : les marques faisaient ce qu'elles voulaient. Elles pouvaient changer les formules chimiques des bandes et donc les propriétés audio de la cassette. La qualité du son est donc différente alors qu'elle était toujours vendue sous le même nom. Je vous recommande les sites Vintage Cassettes et agfabasf.com qui répertorient les images et les gammes par années et par marques.

Ici une bonne vidéo sur le bias et comment le régler (si on peut) pour améliorer l'enregistrement sur ses cassettes audios vierges. Les matériels bas de gamme ne permettent pas de le faire, il est fixé en usine. Certaines platines permettent une auto-calibration mais pas de réglage manuel. Certaines permettent des réglages manuels comment montré dans sa vidéo. Finalement d'autres disposent des deux (automatique et manuel). Le fait que les K7 de marque asiatiques (Sony, Fuji, TDK...) fonctionnent mieux sur les platines asiatiques par rapport aux cassettes européennes (notamment BASF) est vrai. Il faudrait que je fasse de plus belles photos mais voici pour le moment mes cassettes originales, principalement de l'Eurodance des 90's beaucoup achetées en vide grenier et feu PriceMinister (devenu Rakuten) :



Et puis mon stock de K7 vierges, majoritairement du Type I standard + quelques pépites cachées derrière.



La platine K7 (hors DCC) que je possède est la Sony TC-WE805S (1996).

La quintessence du web 2.0

le dans Divers - Aucun commentaire
La quintessence du web 2.0



Il n'y a pas à dire, les "nouveaux métiers" du web c'est vraiment génial. Après les youtubeurs abrutissants et pillards de Wikipedia, les streamers extorqueurs de fond auprès de leur jeune public... nouvelle salve avec les influenceurs. Définition basique : baisser son froc et vendre son *** aux marques. Je connaissais déjà, je suppose que vous aussi. Mais ce reportage m'a rappelé dans mon for intérieur, que j'étais sur une mauvaise voie. Tout avoir gratuitement, faire croire que voyager c'est dur, satisfaire son égo démesuré, falsifier sa vie en un monde Bisounours, participer à la manipulation des masses et mettre des Vanessa en dépression en leur rappelant leur vie de merde de l'autre coté du smartphone. Je suis séduis par tant d'altruisme démesuré. Cette absence de dignité sur l'autel du capitalisme est absolument mirifique. Un bonheur. De quoi ressortir quelques morceaux antidote :



PS : ne croyez pas en cette subversivité. :)

Boost My PC épisode 7

le dans Informatique - 13 Commentaires
Boost My PC épisode 7
Bon puisque je sais que certains vont venir me parler de ça alors j'anticipe les choses. 😁
Et oui ça y est, ENFIN, la marque Asus a sorti sa nouvelle vidéo de Boost My PC. Nous en sommes au numéro 7 chez nous en France.



Cela fait plus de 3 ans après le numéro 6 sorti en octobre 2015. Pour une boite qui voulait "éradiquer les vieux PC en France", c'est à la même vitesse qu'un John-John qui remplit son Peertube. 😂

Il n'y aura pas de vidéo critique dessus comme j'ai pu le faire une fois. Pourquoi ? Il n'y a pas grand chose à reprocher par rapport à l'ancienne formule. C'est nettement moins malaisant. Déjà le présentateur Zack Nani fait nettement moins faux et marketeux que l'ancien Xavier. Il est plus chaleureux et humain tel un bon pote. Seule la voix off de Top Achat (qui parle avec le nez, changez-lui son micro svp) arrive un peu comme un cheveu sur la soupe à 3:38 mais rien de grave sur le fond. Aucune connerie ou tentative de blague du genre "je suis venu avec ma VISA" comme la dernière fois. C'est plus simple et naturel, moins surjoué. Le mod du boitier reste sobre et limité, pas de découpes foireuses ici et le modeur explique bien ses choix. Rien à redire ça reste classe et moins tape à l’œil que le mod "police" de la dernière fois.

La différence aussi s'explique par le choix du gagnant qui est père de famille. Terminé l'adulescent boutonneux encore chez ses parents et qui dit à peine merci quand on lui offre le bazar. J'avoue, j'ai cru que c'était le sosie de Francis Lalanne sur la webcam au début. Le fait d'aider la personne aussi sur le plan professionnel donne un ton moins "gamin" à l’émission. De quoi rappeler qu'un PC même s'il peut servir pour jouer est avant tout un outil de travail pour beaucoup.

Je regrette simplement le disque dur d'une capacité de 1To seulement. Il est présenté pour "archiver les photos" du gagnant alors que c'est son activité professionnelle, donc des données un poil sensibles et critiques. Prendre un petit NAS en plus histoire de sensibiliser les gens aux sauvegardes et expliquer rapidement la redondance etc... aurait été un plus. Même s'il y a le cloud et que l'on est hors du domaine gaming d'Asus.

Bref avec cet épisode on sent un réel pas en avant vers la maturité chez Boost My PC. En espérant qu'ils ne retombent pas dans leurs travers du passé pour les prochains épisodes.