News - Informatique

J'ai un doute...

le dans Informatique - 12 Commentaires
J'ai un doute...
Un commentaire trouvé sous une vidéo Youtube :



La vidéo en question est en 360p. Certains ont des ordinateurs très spéciaux visiblement qui fonctionnent à l'inverse de ce que j'ai pu constater jusqu'à présent. Je pensais naïvement que plus il y a de pixels à décoder/afficher (plus grande définition), plus c'est lourd en calcul pour les circuits. Étrange, qu'en pensez vous ?

Les chiplets

le dans Informatique - 4 Commentaires
Ceux qui suivent plus ardemment que moi l'actualité du hardware sont surement déjà au courant mais voici un nouveau mot que j'ajoute à mon dictionnaire. On connaissait les chipsets qui ont disparus des cartes mères même si le nom est resté au profit d'une puce unique. chip set signifiant jeu de puces, il en fallait donc au moins deux. Qui avant étaient le pont Nord (Northbridge) et le pont Sud (Southbridge) dont le but était et est toujours d'interconnecter des bus entre-eux. Voici maintenant les chiplets. Et il est probable qu'à l'avenir on va souvent en entendre parler.



Grosso-modo, au lieu de fabriquer des CPU/SoC avec un seul gros die qui comprend tout gravé dessus (monolithique), enfin le maximum de choses possibles, les chiplets sont au contraire de petits morceaux de CPU/SoC sous forme de puces qui constituent des modules indépendants interconnectés entre-eux sur le même package dans le CPU. Chacune à son propre die. Un peu comme le Pentium Pro en son temps. En fait il n'y a pas grand chose de nouveau sur le procédé puisque cela existe déjà depuis longtemps nommé multi-chip module (MCM) mais c'est le terme.

C'est le cas des AMD Zen 2 sortis cette année. Dans les processeurs sont fabriqués partiellement par deux firmes différentes (TSMC et Global Foundries). L’avantage étant de réduire le gâchis des wafers et d'augmenter le yield. Un défaut sur une puce ne concerne plus qu'un module chiplet et non plus un CPU en entier. De plus cela permet de réduire la lithographie d'un module chiplet sans avoir à toucher à tout le reste. Il est plus difficile de réduire tout un CPU en entier que d'éventuelles parties précises.



On en apprend tous les jours.

Lol

le dans Informatique - 7 Commentaires
Hier topachat a sorti un tutoriel sur l'installation de Windows 10.



Il faut avouer que la vidéo est très bien faite. Ce doit être la 124ème vidéo disponible sur YT sur ce sujet. De nos jours installer Windows est à la portée du pélo au 70 de QI avec des tutoriels comme celui-ci. Cette tâche n'a donc aucune plus-value. Pas la peine pour certains de devoir faire appel à un "logisticien". 😉 Rien à dire sur la vidéo en elle-même. Par contre j'ai trouvé quelques commentaires de kikoo bien gratinés en dessous.



C'est dommage pour lui. Il apprendrait certainement des choses concernant les politiques de Microsoft concernant leurs logiciels vis-à-vis des utilisateurs. C'est marrant, c'est rigolo. On se bidonne. Une pensée aux pauvres linuxiens qui espèrent encore faire entendre raison à la populace concernant les fuites de leurs données personnelles, la surveillance de masse, Snowden, etc... Je prie pour vous. Un air de déjà vu :





Jean-Informaticien arrive et assène ses quelques vérités générales qui n'en sont pas. Après le changement de carte mère c'est OBLIGATOIREUUH dit-il ! Dixit l'abruti qui n'a certainement pas essayé et dont l'expérience doit se résumer à un traumatisme de mauvaise HAL avec Windows XP Familial dans son enfance. Et puis sfc ne corrige pas les "failles" mais réinstalle les fichiers systèmes protégés détectés comme corrompus (malware, arrêt sale, etc...). A moins que l'on ne soit pas sûr de ce que l'on installe ? Quoi vous avez un doute ?



J'ai testé ce truc DriversCloud. C'est pas mal en effet. Visiblement c'est réglo, c'est à dire pas de spyware ou autre connerie installée à son insu. Mais pourquoi alors ne pas s'en servir ? Juste parce que le gars aime installer ses pilotes à l'ancienne point. C'est à dire en prenant les fichiers depuis les sites des fabricants et puis setup.exe, suivant, suivant, suivant, reboot. Mais pour Jean-Minecraft c'est trop fatigant, il faut quelque chose de simple, donc on a fait un logiciel clickodrome qui fait tout pour lui pour qu'il ne soit pas trop effrayé. Plus sérieusement : savoir installer des pilotes à l'ancienne c'est surtout aller plus loin dans la connaissance de comment fonctionne son OS. Savoir installer, désinstaller un pilote tout seul sans devoir utiliser un logiciel intermédiaire qui masque tout c'est la base pour tout utilisateur avancé qui se respecte. Et encore je dirais de savoir à minima ce qu'est un fichier .inf et en ouvrir quelques uns avec un éditeur de texte pour voir comment c'est structuré dedans ce ne serait pas du luxe non plus ! Tout outil de simplification masque la technicité. Et si un jour on est dans le caca et bien on n'aura pas appris la technicité qui permettra de s'en sortir. CQFD. Peut-être utilisé par les monteurs/assembleurs par souci de productivité (temps).



Les PC fixes n'ont généralement PLUS de lecteur de DVD. XP qui était sur disquettes. Mais bien sûr, et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu. Windows 10 aussi, la preuve :