Articles - Magnétoscopes

Thomson VPH 6650

  |   2048  |   Poster commentaire  |  Magnétoscopes
Dernière acquisition en date concernant le monde de la vidéo : un magnétoscope Thomson VPH-6650 de 1996. De nos jours ces bestioles là sont complément dépassées, désuètes et obsolètes.


Pour les connaisseurs il possède un châssis R5000. Arrivé à la maison, il fonctionne parfaitement bien niveau mécanique mais son afficheur VFD est très affaibli. Sa luminosité est bercée par les mouvements de la mécanique VHS. Conclusion : l'alimentation patine. En cause : le dessèchement des condensateurs chimiques (électrolytiques), il n'emmagasinent pas assez d'énergie électrique pour restituer une puissance nécessaire aux composants du scope. Il s'agit d'une panne classique. Après retrait du capot supérieur, on devine très vite ou se situe l'alimentation dissimulée dans sa cage métallique. Elle est généralement proche de la prise secteur.



Son extraction ne pose pas de problème, 2 vis à retirer, son connecteur est à clip. C'est par le connecteur blanc qu'elle donne les tensions nécessaires à la carte mère (châssis).



Pour l'anecdote, le condensateur situé sur le chemin des filaments pour l'afficheur VFD (Vaccum Fluorescent Display) ne faisait plus que 10uf sur mon capacimètre, contre 220uf comme il est indiqué sur le coupable. De plus un autre commençait à couler. Avant remontage, on procède aux nettoyages et traitements habituels. (Voir les autres articles de cette catégorie.)



Photos HD ici