Articles - Amplificateurs

Réparation amplificateur Sony STR-DA50ES (n°2)

  |   225  |  Commentaires (4)  |  Amplificateurs
J'ai déjà réparé il y a quelques années un exemplaire de ce modèle qui est encore dans mon salon. Celui-ci en est bien un deuxième.

Issu du bon coin à un bon prix, d'après son ancien propriétaire, il fonctionne bien mais "il se coupe tout seul dès fois". Donc j'imagine de manière aléatoire. Ce qui signifie que toute la partie amplification de puissance n'a rien. Les pannes aléatoires ont souvent deux sources : les vibrations et la chaleur (panne thermique). La chaleur fait dérailler le comportement d'un composant ou d'une soudure sèche qui se dilate/rétracte. Et les vibrations aussi, le contact entre la broche du composant et la pastille de du circuit imprimé devenant intermittent. C'est probablement ce qui se produit ici. En fait cet ampli a juste besoin d'être fiabilisé. En gros lui refaire ses soudures. C'est parti.

Le problème de ses amplificateurs "Home-Cinema" c'est la forte intégration dans un seul appareil de tout un tas de cartes pour les entrées/sorties vidéo ou encore les DSP pour virtualiser le son Dolby Surround, ce qui rend l'intérieur fouillis. Sans compter évidemment plus de transistors pour plus d'enceintes à gérer (5.1). Bref c'est plus casse-pied qu'un amplificateur stéréo classique. Il y a pas mal de poussière, je vais lui faire un démontage-nettoyage-remontage intégral. Je prends des photos avant histoire de refaire le même cable-management comme à l'origine.

L'ampli possède une trappe par dessous pour pouvoir faire du diagnostic facilement.

Pour vous donner une idée du PCB sans la poussière dessus :

Au bout d'un moment ça commence à ne plus ressembler à rien.

Les premières soudures sèches sont repérées sur un transistor Q902 de la carte d'alimentation en bas à droite. Cette carte est l'alimentation de veille et elle actionne le relais de l'alimentation principale (de puissance) quand cela est nécessaire. Visiblement il a l'air de bien chauffer.

Mais ce n'est pas tout, même les gros connecteurs peuvent avoir des soudures craquelées.

Quelqu'un est passé avant pour refaire celles du relais qui est juste à coté.

J'ai trouvé un condensateur Elna qui est mal en point, c'est le seul, RAS pour les autres. Pas besoin de tomber dans le "recapping complet" ici.

Voilà des vraies soudures fiables :

Quelqu'un est déjà passé également sur les connecteurs Cinch pour la vidéo CVBS mais ce ne doit pas être la même personne car là c'est vraiment dégueulasse (grosses boules).

La petite carte d'amplification des 2 enceintes "surround" (4 transistors Darlington Sanken SAP15, 2 PNP et 2 NPN)

Encore des soudures à reprendre autour du driver NEC uPC2581 (normal il chauffe bien aussi) :

La carte principale pour les 2 enceintes frontales et la centrale (6 transistors) à dépoussiérer :


Idem des soudures à refaire :


L'ampli. en mode puzzle.

Il faut faire attention à bien rebrancher les connecteurs aux bons endroits dans ce plat de spaghettis avant d'allumer.

Pour ajuster le courant de repos (idling current / bias adj) il y a des broches de tests et une résistance ajustable de 220 ohms pour chaque sortie haut-parleur (couple PNP/NPN).

Il faut 6mV d'après le manuel de service.

Essai concluant avec l'entrée CD.

C'est plus propre, il ne reste que le cable management à fignoler plus tard.