Articles - Xsara

Trollé par la jauge de carburant

  |   167  |  Poster commentaire  |  Xsara
Le contexte : j'étais tranquille sur l'A26/A29 et bientôt plus de gazole, j’entame la réserve, l'ODB ne m'indique plus que 90km restants. Je décide de faire le plein à une station sur une aire d'autoroute. Le gazole y étant plus cher je ne prends que 15 litres histoire d'arriver à destination. Après avoir payé je remonte dans ma voiture mais l'aiguille du réservoir n'a pas bougée d'un poil. Bizarre, c'est la première fois que je vois cela. Je décide de remettre un peu plus (ajout de 10 litres). Idem, je suis toujours dans la réserve :lol et l'ODB m'indique encore 90km restants. Bon je termine mon trajet quand même malgré ces indications complètement farfelues. :lol Le lendemain j'essaye de débrancher la batterie et de faire un reset du BSI mais idem. Le problème vient selon moi de la jauge du réservoir qui est grippée ou gênée par quelque chose. C'est parti pour voir ce qu'il se passe. Le réservoir est bien souvent placé sous la banquette arrière. Il suffit de soulever les assises pour accéder à une trappe de visite qui laisse apparaitre un gros trou dans la tôle de la caisse :



Dedans on aperçoit le haut de la jauge. La jauge est un gros bloc de plastique de couleur jaune qui est immergé dans le réservoir. On peut même lire sa marque : VDO. Il y a un connecteur électrique avec 4 fils, 2 fils servent pour mesurer le niveau de carburant et 2 autres pour la pompe de gavage. La pompe de gavage est immergée dans le réservoir. On peut observer 2 tuyaux noirs, un pour l'arrivée et l'autre pour la sortie du carburant dans le réservoir. Les flèches dessinées indiquent le sens d'écoulement. Ici en haut : tuyau de retour (entrée), en bas : tuyau d'alimentation (sortie).



Le plus compliqué dans l'opération est de dévisser la grosse bague en plastique qui retient la jauge dans le réservoir et assure l'étanchéité avec un joint. Ici le joint apparait en bleu sur la photo. La bague est très bien serrée, il faut y aller au marteau et au burin : pas le choix. Certains disent l'avoir eu "à la main" c'est peut-être possible pour les "go muscu" mais je n'ai pas pu.





On remarque quand même que le réservoir est bien plein pour une voiture censé être en réserve.
Voici la jauge sortie. La mienne ne possède pas de pompe de gavage intégrée (qui a été la source de bon nombre de désagréments de ceux qui sont équipés en injection Bosch). Au final seuls 2 fils du connecteur électrique sur les 4 sont réellement utilisés. On peut voir le flotteur en plastique noir.



Le flotteur est attaché à la pompe par une tige métallique. Cette tige métallique est en fait un curseur qui coulisse de manière circulaire sur un petit PCB de couleur blanc. Ce montage est tout simplement un potentiomètre. Selon la position gauche-droite de la tige métallique la résistance entre le fil noir et le fil bleu varie. On peut ainsi électroniquement déterminer la quantité de carburant.



Pour tester rien de mieux qu'un multimètre :



Au final je n'ai rien décelé d'anormal, le potentiomètre réagissait bien entre le mini-et le maxi en bougeant le flotteur.

Remontage avec un coup de propre au passage. J'ai personnellement serré la bague à la main fortement.



Après avoir fait un plein complet, tout est redevenu normal depuis plus de 3000km elle ne me là plus refait. Certainement que le plein en réserve à du faire remonter des saletés ou des petites particules qui stagnaient dans le fond du réservoir et qui ont du gêner le potentiomètre à un moment donné. Un démontage pour rien mais instructif.

Il est à noter que l'aiguille sur le tableau de bord n'affiche pas directement la valeur du potentiomètre de la jauge mais est pondérée par un algorithme de calcul du BSI qui tient compte de la forme du réservoir. C'est pour éviter que l'aiguille "bouge" dans les virages. D'où la tentative du reset du BSI.