Articles - Ordinateurs

Dell Optiplex 745 à la douche

  |   7464  |  Commentaires (10)  |  Ordinateurs

Contexte



J'ai pu dénicher deux unités centrales Dell Optiplex 745 au format SFF (Small Form Factor) sur le bon coin.




En fait j'aime bien ces petites bécanes :

  • c'est petit,
  • ça ne chauffe pas,
  • coté puissance, c'est suffisant pour une utilisateur bureautique/web
  • et ça ne fait pas de bruit.


Voici leur configuration :

  • Processeur Intel Core 2 Duo E6300 (Socket LGA775)
  • 1Go de RAM DDR2-6400
  • Disque dur 80Go/8Mo/7200 SATA
  • Lecteur DVD
  • ATI X1350 PCI-E (uniquement pour un seul)
  • Licence Windows XP


J'ai pu les passer à 4Go de RAM chacun avec des barrettes qu'un collègue m'a donné (gratos).

PC constructeur VS PC assemblé



En fait pour les utilisateurs avancés, qui généralement savent assembler un PC, ce genre de petit PC de bureau c'est tout simplement horrible pour eux. Ils rejettent toute leur haine dessus. Vous savez la haine, LA HAINE ! En fait c'est un peu différent des simples Acer ou Packard Poubelle vendus chez Darty ou Boulanger, qui sont généralement des grosses merdes. Ici ce sont des Optiplex, ce qui correspond à la gamme professionnelle d'ordinateurs de bureaux. Et ce genre de bestiole, ce n'est pas fait pour un particulier à la base. Il faut donc garder à l'esprit que ces ordinateurs ont été conçus pour répondre à un cahier des charges tout ce qu'il y a de plus simple, voire simpliste : pas cher, peu encombrant, consomme peu, pas besoin d'évolutivité, pas axé multimédia.

Les utilisateurs avancés ont un peu raison sur certains points car en effet dès qu'on décide de faire appel à un grand constructeur comme Dell, HP ou Lenovo, on met le doigt dans une construction propriétaire où tous les standards ne sont pas respectés. Des variations qui font que ces marques vous enferment dans leur monde, avec leur support et leur garantie mais surtout leurs pièces détachées que vous ne pouvez pas aller acheter ailleurs. Celles-ci sont spécifiques au constructeur dans bien de cas. De plus ces bécanes sont généralement peu évolutives, il n'est pas rare de ne croiser que 2 slots pour la mémoire et l'impossibilité d'y rentrer de grosses cartes, en particulier graphiques pour le jeu.

Alors, non ce n'est pas pour autant que c'est de la crotte, c'est juste que ce n'est pas fait pour ça. On est pas sur le même segment de marché c'est tout. C'est ce genre de PC qui vous allez retrouver dans les administrations, les banques, les assurances ou même votre garagiste. Vous les retrouverez aussi planqués dans les caisses de chez Carrefour. Il faut juste être au fait de ces petites limitations qui l'on ne rencontre pas sur une machine que l'on assemble soi-même. Ce genre de PC sont difficiles à obtenir car les entreprises qui renouvellent leur parc informatique cèdent leur ancien matériel à des brokers/discounteurs, qui eux revendent par lot de 10, voire carrément à la palette. Difficile de les obtenir "à l'unité".

Que faire avec un petit PC de bureau ?



Honnêtement ce genre de machines ont leur demande de se comporter comme des "clients légers". Le petit disque dur permet de démarrer un Windows ou Linux, le peu de RAM permettra de lancer un navigateur pour accéder à un site intranet, un client Citrix, au pire une application lourde en Java ou en .Net et puis c'est tout. Et pas besoin de puissance phénoménale pour cela. Et puis ça peu servir pour faire un petit serveur dans un coin. Cela me va très bien car je ne suis pas un joueur sur PC, c'est à dire que je n'y connais rien en "gaming". Déjà ça ne m’intéresse pas et puis je n'ai pas le temps.

Dedans



Dedans on peut dire que c'est bien compact.



Et encore ceux au format USFF c'est encore bien pire.

Sale état



Quand je suis allé les chercher, le type m'invite dans son garage.... Oh non, ne me dis pas que ? Et ben si bingo, les PC étaient stockés dans son garage au sous-sol de sa maison. Bon esthétiquement ils étaient en bon état je les aient pris. C'est en revenant à mon appart que je me suis aperçu d'une chose. Bon je m'attendais à trouver de la poussière, normal et qu'ils soient bien crados :







Mais chose à laquelle je n'avais pas pensé : l'odeur. Ces PC puent comme c'est pas possible ! La crasse mêlée à l'humidité et la pisse de chat à proximité, hummmmmmmm. Dès que je mets en route c'est une infection. Go pour un lavage intégral. C'est l'occasion de faire un article là-dessus.

A LA DOUCHE !



Oulalalala, je vous vois déjà venir. Oui je sais l'informatique et plus généralement l'électronique ça n'aime pas l'eau, surtout calcaire. On vous l'a toujours dit. Pourtant nettoyer des cartes mères à l'eau savonneuse est une pratique courante même si peu professionnelle. C'est également ce que font parfois les restaurateurs d'amplificateurs Hi-Fi vintage, de flippers, de jukebox ou encore de bornes d'arcade. Ce n'est pas aussi simple que juste de dire "on peut pas faire ça, ça va tout bousiller". Ce sont surtout les composants et les circuits électronique sous tension qui n'aiment pas l'eau. Mais quand il n'y a aucune tension, donc aucun courant possible, les "court-circuits" que l'eau va créer entre les composants deviennent complètement inoffensifs. :) Alors pourquoi s'en priver ? Il va de soit que c'est une opération laborieuse et que je ne conseille pas à tout le monde, que l'on s'entende bien, mais des fois il faut le faire dans des cas comme celui-là. Et encore, cherchez sur Youtube, certains utilisent le lave-vaisselle.



J'ai fait cela des dizaines de fois sans aucun soucis, comme d'autres. Il faut juste savoir s'y prendre, c'est tout. Vous n'avez qu'à faire un test chez vous avec une carte mère sans valeur. Voici l'optiplex en mode puzzle :



Le châssis dénudé (au format propriétaire Dell) :



La carte mère propriétaire Dell aussi :



Pièces internes :



Avant tout chose il faut IMPÉRATIVEMENT retirer la pile de sauvegarde de la NVRAM :



Déjà il faut écarter les pièces qui ne connaitront pas l'eau. En premier le disque dur, c'est évident mais encore faut-il le rappeler. De plus sachez qu'il ne faut pas laver ou baigner les ventilateurs car vous allez indirectement retirer la lubrification du roulement à billes. Sur le long terme cela va accélérer l'assèchement et le grippage de l'axe et provoquer du bruit. Et là il faudra soit lubrifier (dans le meilleur des cas) ou remplacer le ventilateur.



Les autres composants à ne pas "laver" :



L'alimentation, doit être démontée, c'est une pièce fermée et on ne peut pas la nettoyer fermée, il faut l'ouvrir. On y reviendra plus tard. Le ventilateur CPU, j'ai déjà expliqué pourquoi plus haut. Et enfin bien sûr le lecteur DVD. Il reste le capteur de température 2N3904 et l'interrupteur du "chassis intrusion". Le reste peut partir pour un bain :



Voici tout ce petit monde au fond de la baignoire :



Carte mère dans le lavabo :



Un peu d'eau chaude, une noisette de Paic Citron (ne pas utiliser de shampoing) et un pinceau fin et voila :



Ne vous fiez pas à certaines vidéos que vous pouvez trouver sur Youtube : utilisez un pinceau doux et non pas une éponge, ni une brosse à dent (sauf si souple). Car il ne faut pas frotter fort évidemment sinon vous risqueriez d'arracher des composants de la carte et notamment les CMS minuscules des cartes modernes. Si on n'y va pas comme une brute ça devrait aller.



Après avoir nettoyé correctement les ports et autres recoins, on rince ABONDAMMENT à l'eau froide.





"Mais tu ne crains pas la corrosion, ta carte mère va rouiller non ?" Voici une crainte qui ressort souvent, la corrosion s'installe en raison d'une exposition PROLONGÉE. Ce n'est pas en 5 ou 10 minutes sous la flotte que votre carte va se mettre à rouiller. Et la carte ne va pas non plus rouiller dans 2 semaines, un mois, 6 mois comme certains s’exclament dans les commentaires Youtube. Un peu de bon sens voyons.



Même si l'eau du robinet n'est pas la meilleure option ça marche quand même. Préférez l'eau déminéralisée voire distillée. Bon maintenant vient l'étape du séchage :



A ce stade nous n'avez pas trop pris de risques. Et c'est maintenant que ça devient rigolo (dangereux en fait). Afin de garder votre carte maman en vie, vous ne devez en aucun cas l'allumer tant que vous n'êtes pas sûr que tout est sec de partout (et surtout dans les connecteurs et autres slots/sockets). Allumer la carte mère alors qu'il y a encore de l'eau sous les puces BGA c'est prendre le risque qu'elle ne reboot plus jamais même après l'avoir séchée complètement après. Vidéo d'une personne qui aurait du attendre un peu plus, mais heureusement pour elle, pas de dégâts :



Alors comment le savoir ? Et bien on ne sait pas, c'est au feeling. Mais à force on a l'habitude. C'est pourquoi je ne recommande pas cette opération à quiconque. Pour sécher : sèche-cheveux ou radiateur soufflant mais le must : c'est le soleil ! Mais avant tout ça, il y a une astuce, car à ce stade en fait le socket CPU, les connecteurs, les ports et autres slots sont bourrés de flotte. N'attendez pas qu'elle sèche "d'elle même" avec l'air chaud ambiant, cela va prendre trop de temps, dégagez l'eau. Pour cela, je vous présente mon instrument : une vulgaire chaise de bureau au siège bien rembourré.



Tapez (encore une fois pas comme une brute) votre carte mère contre pour faire éjecter les plus grosses gouttes d'eau des slots et autres ports.



Vient ensuite le séchage de finition :



Une heure à température "modérée" (pas de pistolet à air chaud SVP).

Le CPU a été débarrassé de sa pâte thermique moisie, avec de l'acétone il est comme neuf :



Pendant ce temps on continue de laver le reste :



Le radiateur, avant :



Après :



Il faudra bien sûr remettre de la pâte thermique hein. ;)

"Et avec tout ça, ça marche encore ?"

A ton avis ? :D









Bon allez, ce n'est pas fini.



Le châssis à poil :



La plaque du dessous avec quelques traces d'oxydation (Stockage du PC en endroit humide) :



La plaque est glissée puis maintenue à l'arrière par deux vis noires de PC standard :



Remontage progressif avec un premier le capteur de température et le "front panel" :



Remontage de la décoration plastique avant + ventilateur :



On remet la carte mère :



De la pâte thermique neuve :



Radiateur en place :



Et enfin on termine avec la décoration arrière :



Qui se clipse et se vis :



Pour le nettoyage des ventilateurs (qui ne passent pas à l'eau) : les lingettes multi-usages font l'affaire :



Comme neuf :



Démontage de l'alimentation





J'ai eu l'occasion de démonter la première alim et j'ai trouvé en condo bombé. On va voir si le problème existe aussi pour celle là. Généralement il y a une petite étiquette de garantie :



OSEF !





Très bonne qualité de fabrication mais hélas le ventilateur a les fils soudés sur la carte circuit. Ce qui n'est pas pratique.





Bingo, le même condo au même endroit, bombé. Il ne cause pas de panne sur l'unité centrale, en tout cas pour le moment, mais c'est plus propre de le remplacer que de le laisser dans l'état, car il causera des problèmes tôt ou tard... Il faut sortir délicatement la carte sans toucher au circuit car les condensateurs peuvent être encore chargés. Utilisez les gants pour vous isoler.



N'oubliez pas que vous devez décharger les condensateurs du primaire (220V) avant toute intervention.

Bon, après je vous laisse avec le tutoriel vidéo de Jipihorn qui explique bien la chose :





Il y a même de la mousse :



Pour décharger les condensateurs, j'utilise une résistance céramique de 1Kohms en 10 watts reliée à des pinces crocodile :




Pensez à bien vider les deux condensateurs.