Articles - Magnétoscopes

Réparation VCR Akai VS-A1130

  |   525  |   Poster commentaire  |  Magnétoscopes
Un "petit" Akai de 1992/1993 modèle VHS 4 têtes Hi-Fi spécial audio avec "Dolby Surround" assimilable au VS-A1100 dont on trouve plus de documentation en ligne.

Des borniers pour deux HP au dos (2x12W).

On remarque le gros transformateur en bas à droite signe d'une alimentation linéaire. D'où les larges dissipateurs en métal et toutes les aérations. C'est ce que j'appelle des magnétoscopes "spaghetti-lasagnes", des fils dans tous les sens qui relient des PCB enchevêtrés les uns sur les autres !

Vous êtes prêts ?

Libérée, délivrée...

On attend toujours qu'un réparateur fasse un CapKit complet pour ces machines. :lol
Un rapide coup d’œil et on cerne déjà quelques condensateurs aux pattes douteuses (en plus de la crasse) du coté de l'alimentation.

La zolie façade basculante, à noter que les grosses molettes sur la droite ne sont pas destinées au Jog/Shuttle pour l'image par image/ralenti mais elles sont là pour régler le volume.

Courroie OK et le "mode-switch" en noir.


La mécanique nage un peu dans la carcasse. L'appareil a dû subir une chute, son châssis est fêlé à plusieurs endroits mais ça se répare avec de la bonne glue bien tartinée.



Il fonctionne, l'afficheur déconne un peu sur les segments affichés et est plus lumineux à droite, mais ça vient des condensateurs qui ont fuis (-30V altéré).

Courage !


Démontage...


Les pistes qui commencent à se faire ronger par l’électrolyte avec l'odeur qui va avec, du classique quoi.

Les fautifs sont des Nippon Chemi-Con de gamme LXF. Et oui les japonais aussi ont fabriqué des condensateurs foireux par le passé. Chez Elna aussi pour rappel.

Mais ce n'est pas systématiquement toute la gamme à mettre à la poubelle, souvent seules quelques valeurs posent problème.
Des brins de fils restants dans les borniers.

Un LM1875T dont deux pattes se frôlent dangereusement.

Retrait, nettoyage et test des condensateurs au PEAK ESR70 comme d'habitude. Seuls trois sur toute la carte sont à remplacer. Mot clé : discernement.

Un passage chez l’ostéopathe, une nouvelle pâte thermique et hop ça va mieux.

Dans la vie il faut savoir recoller les morceaux.

Deux des trois condensateurs nouvellement installés. Les pistes ont été mise à nu (grattées au petit graveur électrique) puis recouverte de solder mask.

Penser à renforcer aussi les soudures des connecteurs.

L'afficheur est redevenu normal, seuls les segments des heures et minutes sont fatigués car ils ont été allumés en permanence pendant des années (usure du phosphore).

La bête se porte bien.



Pour terminer, la façade est partie faire un tour sous l'eau savonneuse, comme il y a une double fenêtre transparente la poussière rentre quand même dedans.
Une dernière photo de comment la porte est assemblée.