Articles - Compact Disc (CD)

Pioneer CAC-V180M - Recollage de lentille

  |   270  |  Poster commentaire  |  Compact Disc (CD)
Réparation d'un changeur 18CD de 1994. Version low-cost du CAV-V3000. Acheté sur eBay comme "non testé" 😁😂🤣 pour 25 euros.
L'appareil accepte des magasins de 6 CD utilisés dans les années 90 aussi sur les changeurs de voiture de la marque. Le changeur est à contrôler via port série, il n'y a aucun afficheur, juste 3 boutons pour éjecter les magasins. C'est la version professionnelle des lecteurs PD-MV55 qui intègrent le gros jukebox noir CJ-V50. La mécanique est la même. Les modèles PD-TM1, 2 et 3 correspondent au modèle grand public pour salon.

L'état au déballage est superbe : parfait esthétiquement, mécaniquement et électroniquement. Par contre évidemment il y a un hic : la lecture ne se fait pas. Oh tiens comme c'est bizarre !




L'arrière est simpliste, une sortie analogique stéréo, une prise pour une télécommande de service, un port série RS-232C et un interrupteur marche-arrêt secteur.



La bête démontée :



Les 2/3 de l'appareil sont occupés par la grosse mécanique.



Le tiers restant au fond comprend 3 PCB qui embarquent l'alimentation, les entrées/sorties, la partie son analogique, le CPU et toute la partie servo/digitale.



Le bloc de lecture CD monte et descend dans la cavité et se positionne à la hauteur de chaque CD à prendre :



La lecture se fait donc à l'envers : face à lire vers le haut.
Les 3 magasins amovibles en plastique :




Il n'y a pas à chercher bien loin pourquoi le lecteur ne lit plus rien, il est devenu aveugle. Voici ce qui se baladait dedans :



La lentille s'est décollée du bloc optique. C'est un souci récurrent sur certains blocs optiques de Pioneer dans les années 90. Mondial Relay n'y est pour rien. C'est la colle mise à la fabrication qui vieillit mal, d'autant que le bloc optique est à l'envers.






Avec un peu de super glue, hop, remise en place. Petite particularité ici : la lentille doit être fixée à l'envers, c'est à dire face plate vers le disque et coté concave vers l'intérieur du bloc optique. D'habitude c'est l'inverse : de l'extérieur on perçoit la lentille comme un dôme.




Une fois remonté :



Le lecteur fonctionne à nouveau.



Lecture du CD 18 (6ème CD du 3ème magasin), le chariot est descendu tout en bas :




La carte avec le micro-contrôleur, les circuits de lecture et plein de réglages manuels.



Ajustements de quelques petits réglages pour avoir un signal RF parfait. La lecture est nickel.



Il reste encore un problème : le moteur spindle fait du bruit, lors de la rotation du CD il frotte un peu en interne et tourne mal (grippé). Il est enfermé dans une capsule en plastique, l'étiquette blanche marquée 4B07 fait partie du rotor. Malheureusement c'est un moteur DC brushless à 3 phases, voyez tous les petits fils bleus qui vont à lui :



La WD40tisation et l'huile fine n'en sont pas venu à bout. Hélas cette pièce n'est pas standard et semble être fabriquée par Pioneer. Ce moteur n'est plus disponible en pièce détachée et est super rare puisque seuls les CAC en sont équipés. Dans les versions grand public il est remplacé par un vulgaire moteur DC Mabuchi standard RF-310T ou RF-320CH. Bon dans l'absolu, cela n'empêche pas le lecteur de lire mais ce n'est pas bon signe et il va bientôt lâcher. Une modification du circuit électronique de la partie driver (ampli. opérationnels à base de TA7256P) est donc nécessaire pour y mettre un moteur DC classique à la place pour assurer un meilleure longévité. Cela fera l'objet d'un autre article.