Vous consultez l'article en version imprimable. Voir la version originale.

Pourquoi la taverne ?



Contexte



Avant toute chose : je signale que je suis utilisateur du web depuis 1998/1999 et j'ai déjà fait des sites en l'ancien temps du "Web 1.0", des sites à Papa, statiques en HTML, à l'époque des Voila, Lycos, Multimania et compagnie (génération Y) avec des framesets HTML pour ceux qui se souviennent. Durant les années 2000/2010, les newsgroups traditionnels ont été désertés au profit des "forums" (généralement PHP) directement accessibles sur les sites Web. Quand j'ai commencé le web, comme beaucoup d'autres bien avant moi, Facebook, Twitter et Youtube n'existaient pas. Il n'y avait pas de selfies, de gaming, de streamers Twitch, etc...



Le but de ce site



Ici vous trouverez des articles qui seront généralement des compte-rendus de mes réparations (mini reportage-photos) et de certains bidouillages en tout genre. Il y a aussi des articles qui traitent d'un sujet à part entière sous forme de guide. Mais aussi quelques réflexions personnelles, des questions ouvertes et autres coups de gueule. Généralement cela concerne l'informatique et l'électronique.

Les avantages d'un site personnel (dans mon cas)



Laissez-moi vous raconter ma mauvaise expérience avec Wikipedia. Un jour de juin 2010, étant empli de bonne volonté, je me suis mis à modifier l'article français de Wikipedia concernant la console Playstation. Mon but était de partager mes connaissances concernant cette console que je connaissais bien. J'avais donc détaillé l'ensemble des modèles, apporté des précisions et corrigé une partie du tableau sous le pseudonyme de Ripper-Roo. Puis je suis passé à autre chose. Voici la page comme je l'avais laissée. Quelques mois plus tard, je me suis rendu à nouveau sur cette page et j'ai pu constater qu'une partie ce que j'avais écrit avait été massacré. Visiblement il fallait raccourcir. Ce qu'il reste de mes phrases ne voulant absolument plus rien dire au passage. Au final, j'ai monté mon site pour éviter ce genre de désagréments et pour les raisons énoncées ci après.

La liberté de poster ce que l'on veut



L'avantage du site personnel, c'est d'être son propre modérateur. Aucun risque de se faire censurer, de se faire dégager des posts, de se faire engueuler pour quoi que ce soit (sauf par les visiteurs eux-mêmes des fois à juste titre). Aucune règle à respecter si ce n'est les siennes, ce qui est bien lorsqu'on veut passer des coups de gueule ou quand on souhaite passer en mode "impertinent" quand quelque chose vous énerve. Il faut du politiquement correct sur les forums et dans la sphère Web 2.0, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, il faut faire de la communication.

C'est dit une fois pour toutes



Le site perso c'est aussi un endroit pour moi d'y écrire et expliquer quelque chose une seule fois plutôt que de perdre du temps à rabâcher tout le temps la même chose dans telle ou telle discussion pour tel membre sur tel ou tel forum. Il suffit de poster un lien et hop c'est fini.

La perte du contrôle de vos données



Il y a aussi une chose que j'aime bien c'est de pouvoir modifier mes articles/posts lorsqu'en j'en ai envie. Par exemple sur les forums "Vintage Audio Laser" et "ABCElectronique", vous ne pouvez plus modifier vos messages de 1h à 2h après la publication initiale. Ce qui fait qu'il peut rester plein de fautes d’orthographe non corrigées ou des tournures de phrases qui pourraient être reformulées plus clairement pour les futurs visiteurs. Si vous voulez corriger, rajouter ou préciser quelque chose pour éviter des confusions futures c'est tout bonnement impossible. On ne peut pas laisser du contenu clair et améliorable pour les futurs visiteurs. De ce fait je commence à déserter les forums qui abusent de ce genre de limitations. De plus on peut se rendre compte aussi que lorsque vous publiez des choses sur un forum, elles ne vous appartiennent plus vraiment, à part à votre "pseudo". Elles appartiennent au forum en question. Si j'ai envie de supprimer, de corriger quelque chose j'estime en avoir le droit, tout simplement, au moins pour laisser un web francophone un tant soit peu propre.

Préserver sa bonne humeur





Il y a des fois où j'ai simplement envie d'exposer, de publier et ensuite de passer à autre chose, à un autre sujet. Le problème d'un forum mais aussi des réseaux sociaux c'est qu'il y a constamment de l'activité, vous subissez en quelque sorte l'activité des viewers, il y aura toujours quelqu'un pour commenter en bien ou en mal, pour demander ceci ou cela, après votre passage (topic ou vidéo). Ce qui fait que ça n'en finit jamais, vous êtes obligé d'assurer une sorte de S.A.V. de ce que vous avez écrit et ce même si cela fait des mois voire des années que vous l'avez dit ou écrit. Vous êtes en quelque sorte sans arrêt obligé à devoir faire des "flashback", c'est à dire de revenir en arrière un petit moment à chaque fois, et cela perturbe votre productivité dans le temps présent. Et quand on est en partie Yes-life on n'a pas que cela à faire.

D'un coté l’interactivité des commentaires/forums sont forts utiles car évidemment les visiteurs peuvent signaler des fautes où de grosses erreurs d'étourderie, ce qui permet de se remettre en question quelques fois avec raison. On trouve quelques fois des critiques objectives, pertinentes, justifiées et/ou bienveillantes. Mais cela peut aussi être sacrément chiant, car l'interaction entre utilisateurs du Web 2.0 demande souvent qu'il faille se justifier, expliquer et c'est chronophage, le temps perdu à titre individuel n'est pas consacré à faire d'autres choses plus utile ou plus personnelles à coté.

L'origine du mot taverne





L'idée m'est venue suite à un voyage en Crète où on appelle encore les restaurants le long des routes des tabernas (tavernes) là-bas. On peut faire une analogie avec les navigateurs internet qui étaient appelés des "butineurs" autrefois, telle une abeille qui va de fleur en fleur et récupérer le pollen, les visiteurs vont de site en site pour récupérer de l'information. C'est juste un immense hommage au web 1.0 qui fût une époque où les gens montaient leur site perso pour publier du contenu sans forcément vouloir s'afficher pour autant. Ensuite il y a eu la mode des blogs avant l'arrivée des réseaux sociaux et ainsi exposer sa vie et ses humeurs sur Facebook & Twitter. Pour ce qui est de "John-John" c'est un simple surnom qui vient d'un de mes ex. et que j'ai conservé. :)

Haut de page