Articles - Youtube

Ma philosophie de Youtube

  |   1132  |  Poster commentaire  |  Youtube
Pour l'histoire : la chaîne Youtube n'est que le prolongement de mon site personnel. Ce site a été mis en ligne bien avant l'exploitation de la chaîne comme je le fais aujourd'hui. Il y a des fois où je préfère rédiger un article écrit (avec photos) sur le site, et d'autres fois il me parait plus pertinent de faire une vidéo coté Youtube pour mieux expliquer. :)

Résumé



Je prends sur mon temps libre pour faire des vidéos "utilitaristes" pour apprendre des choses à mon public en racontant ce que je fais dans mon atelier. En utilisant au passage YT pour son coté hébergement de vidéos gratuit. Je me considère ainsi comme un "bénévole" de YT (comme beaucoup d'autres) puisque faire des vidéos ne me rapporte absolument rien financièrement parlant et même cela me coute : caméra, micro, logiciel de montage... sans parler du temps, mais je peux me le permettre (du moins pour le moment). C'est un don de soi, de sa personne, comme l'on pourrait être dans une association.

Nous n'avons pas tous les mêmes ambitions



C'est ce que j'ai du expliquer à certains sur un topic HFR. Tous les youtubeurs ne sont pas sur la plate-forme pour les mêmes raisons, certains...
  • ...veulent y "faire carrière" ou pas
  • ...sont attirés par la notoriété ou s'en foutent complètement
  • ...monétisent leur contenu, d'autres refusent
  • ...privilégient la qualité à la quantité
  • ...sont plus brouillons (artisanaux) et d'autres plus professionnels (animations, effets 3D, balance de blancs, etc...)
  • ...font des vidéos sur leur temps libre à contrario des youtubeurs professionnels à plein temps
  • ...ont plus de moyens par rapport à d'autres
  • ...ont plus d'aisance pour communiquer, etc...


C'est un peu ce qui m’exaspère dans le "Youtube Game" actuel. Le public ne voit qu'une kyrielle de chaînes qui leur parait toutes égales entre-elles, et ses chaînes sont donc traitées de la même manière. Pourtant les personnes impliquées derrière leurs chaînes sont bien différents dans leur rapport avec la plate-forme, leur contenu et leurs abonnés avec plusieurs degrés d'implication. C'est pour cela que cela m'agace un peu quand je vois des gens comparer les chaînes (Discussion HFR) :

Citation:

- Maintenant j'ai découvert JohnJohn, c'est deja un mec plus sérieux tout de meme :p (meme si le coté "moi je" de ses vidéos a tendance a m'agacer un poil)

-C'est vrai que niveau youtubeurs francophones hightech, c'est pas la joie :(

-Il y a la chaîne techno :o

-perso jprefere linustechtips [...]

-J'aurai quand meme plus cherché quelque chose en Fr, parce que les vidéo tech j'aime bien les mater en m'endormant du coup l'anglais boff :P JohnJohn, DeusEx Silicium, JP Horn sont ok (meme si les deux derniers c'est deja plus pointu comme niveau) j'aimerai quelque chose du style de johnjohn mais j'en voudrais plus :D


Citation:

Juste une chose que je me dois de rappeler, le problème aussi c'est qu'on met tout le monde dans le même panier. Vous vous ne voyez que des "chaines" au final mais c'est très disparate derrière. Tous les "youtubeurs" n'ont pas le même but et n'ont pas les mêmes ambitions. Certains se vendent, d'autres non, certains monétisent, d'autres non, certains sont des professionnels d'autres des amateurs bidouilleurs, certains veulent "faire carrière" alors que d'autres s'en foutent royalement... certains sont plus appliqués, d'autres plus brouillons, etc... tant pis tant qu'il y a quelque chose à apprendre.

Les gens quand vous critiquez, n'oubliez pas d'avoir du recul s'il vous plait. Comparer LinusTechTips à Deus Ex Silicium par exemple, ou encore moi alors qu'on fait tout cela sur son notre temps personnel à coté de notre boulot, ça n'a déjà aucun sens. Il y a du bon à voir chez tout le monde et n'oubliez pas que personne n'est parfait. Le peu de chaînes qu'il y a ne mérite pas selon moi à rentrer dans une sorte concurrence. Peace.

J'ai même déjà vu des personnes "noter" les différents youtubeurs comme à l'école, c'est pour dire : https://framapic.org/g2RrzpuhkhMB/DMpKA6NrWKGw.png
On a le droit de juger mais perso je trouve cela un peu strange. :heink: Peut-être est-ce mon coté bisounours... :lol:
Je ferme ma parenthèse en espérant avoir été entendu.
Bonne nuit.


Non en effet, "La taverne de John-John" et "Deus Ex Silicium" ne sont pas du tout comparables, on n'a pas le même age, pas les mêmes expériences professionnelles, pas les mêmes études, etc... Une fois cela dit, à titre personnel, mon ambition n'est pas d'être youtubeur professionnel. D'une part j'ai déjà un métier qui me prend 35 heures par semaine et si vous souhaitez continuer à avoir une vie sociale et de couple, faire des vidéos "pour les autres" et bien cela passe après, il faut l'avouer.

Le professionnel qui en vit, l'amateur monétisé qui subsiste et le bénévole désintéressé



D'autres part compter sur ses revenus Youtube pour pouvoir payer son loyer c'est quand même vivre dangereusement. Certains (y compris des gros youtubeurs professionnels) ont compris cela fin 2016. Ils ont appris que la télévision avait débarqué sur YT (alors que ce n'était qu'une question de temps) et se sont fait dégager de la fameuse page "tendance". Et ce au profit des vidéos buzz et autres rediffusions de TPMP (Hanouna) en raison d'un nouvel algorithme mis en place. Nous avons donc assisté à des vidéos coups de gueule comme quoi c'était inadmissible que Youtube soit pollué ainsi, tatati tatata, nivèlement par le bas, etc... et au final aujourd'hui tout ce petit monde a fermé son clapet et continue son business.

Découvrent-ils l'eau chaude ? Les types viennent de se rendre compte qu'ils sont tenus par les parties génitales par une multi-nationale américaine qui peut faire ce qu'elle veut sur sa plate-forme. Oui Google possède ce droit de vie ou de mort, ou du moins, de votre plus ou moins grande visibilité. Ce qui après modifie le nombre de vues et donc leur revenu. Normal qu'ils gueulent.

Donc oui c'est bien beau de vouloir vivre de sa passion (faire des vidéos) via Youtube mais encore faut-il s'assurer un revenu stable et sûr plutôt en premier à coté non ? Sur Youtube c'est possible mais après il faut avoir le concept et répondre à la demande. Pour assurer un revenu régulier, il faut produire du contenu, coute que coute, et gare à ne pas tomber dans le Putaclic.

Pour ma part, je ne monétise pas mes vidéos par choix, je n'en ai pas besoin financièrement, j'ai un bon salaire même si cela m’apporterais un plus évidemment. Et puis je n'ai nullement l'envie de troquer mes abonnés à des régies publicitaires, c'est un peu le but de la monétisation : vendre son audience (=public) à des annonceurs et en retirer un revenu.

Bien sûr il faut considérer ce mode de financement comme bénéfique car c'est comme cela que tient la maison en quelque sorte. Je ne remets pas en cause ce droit à monétiser son contenu et je comprend que cela aide certains a arrondir leur fins de mois et rajouter du beurre dans les épinards. Notamment pour s'équiper en matériel afin de produire de plus belles vidéos.

Mais il est vrai que j'ai l'impression que c'est une mentalité qui est en train gagner du terrain. Beaucoup vous expliquent qu'ils font cela "par passion" et qui après vont vous sortir du "tout travail mérite salaire". Pensez aux pauvres développeurs anonymes de logiciels libres qui eux ne demandent rien en retour.

Petite discussion intéressante à lire



L'immense avantage de tout ceci, étant de voir Youtube comme un simple passe-temps dans lequel on se détache de toute notion d'argent et de rentabilité. Cela permet d'être plus "serein" contre tout imprévu tout simplement. C'est en partie pour cela que je ne me fixe aucun objectif en terme d'audience, d'abonnés, etc... Chacun peut remarquer que je ne harcèle pas mon public pour qu'il s'abonne à ma chaîne et mette des pouces bleus à chaque fin de mes vidéos. D'une part, j'estime que mon public est assez grand pour que je n'ai pas besoin de lui dire ce qu'il doit faire ou non. Et d'autre part, il n'y a pas besoin.

Le terme "Youtubeur"



Déjà je suis loin de me considérer comme un youtubeur, je le suis malgré moi. Comment peut-on utiliser le même mot pour, d'un coté, Kévin avec 10 abonnés et qui sort 1 vidéo par an et de l'autre un Squeezie qui débite à rythme industriel de 3 vidéos par semaine et ses 6 millions d'abonnés ? Pour les deux personnes le terme est le même.

Selon moi un youtubeur n'est pas juste "un individu qui poste des vidéos sur YT", ce serait beaucoup trop général comme terme car c'est quelque chose de trop banal, n'importe qui peut le faire et l'être. Pour moi un youtubeur est quelqu'un pour qui cela devient une activité rémunérée doublée d'une certaine notoriété. C'est donc complètement subjectif. L'utilise le terme quand même car il est plus parlant pour les gens même si cela regroupe tout et n'importe quoi à mon avis.

Les commentaires & les critiques





Concernant les commentaires : on retrouve partiellement la même chose que sur les forums, depuis que j'ai dépassé les 2000 abonnés environ, j'ai compris depuis quelques temps qu'en fait Youtube n'est plus une simple plateforme de partage de vidéos (comme elle l'était en 2010). Avec Google+ c'est devenu un vrai réseau social, avec les inconvénients que cela génère. Plus il y a de monde, et statistiquement plus il y a d'emmerdeurs et de trolls.

Même si la quasi totalité des commentaires sur ma chaîne sont bienveillants (remerciements, questions, 3615Ma-vie, etc... ), dans certaines occasions il faut s'accrocher, avoir du recul tout en restant tentant de rester zen car on lit de ces trucs. C'est pour cela qu'être "bénévole" aide à prendre Youtube comme un amusement, même si c'est difficilement conciliable avec le fait de faire des vidéos un tant soit peu propres et qualitatives. Il faut tout relativiser, parce que vous êtes confronté au meilleur comme au pire. Voici un petit BEST OF de l'absurde que l'on peut trouver sur cette plate-forme. Il est issu de mon expérience personnelle. Au programme : de la méchanceté gratuite, des remarques bidons, des personnes têtues, du jugement de personne, etc... Enfin bref c'est le web.

DALLAS : Ton univers impitoyaaaaaaaaaaaaableeeuuh



YT est un monde ingrat qu'il convient de cerner avant de s'y aventurer, au pire, comme moi, on s'y fait à postériori en apprenant sur le tas. On commence doucement : certains viewers s'amusent à vous tester pour vérifier vos connaissances. Ils le disent eux-même, ici c'est sans pitié. Le ton est donné.

Des viewers qui détiennent la vérité absolue



J'ai déjà eu quelques mini-clash "gentils" avec des personnes qui ne peuvent admettre qu'on bouscule leurs idées fausses (enfin surtout sans preuve). Et quand on veut discuter ce n'est tout simplement pas possible car argumentation zéro ou mauvaise foi. Il arrive quand même que des fois cela se passe bien quand on n'est pas borné de l'autre coté.

De toute façon la plupart du temps, cela ne sert à rien de discuter puisque beaucoup de remarques relèvent de choix personnels, de points de vue et de goûts. Il n'y a donc pas besoin d'arrêter un consensus qui ne pourra se faire. Si je vous dis que j'aime le rouge et si vous me dites que vous aimez le bleu : personne n'a raison ni tort. Chacun a son point de vue et voit midi à sa porte.

Tu peux me répéter ?



C'est souvent que je tombe sur des commentaires qui me demandent certaines choses, des choses dont je me rappelle pourtant avoir dites DANS la vidéo. J'ai récemment eu la confirmation de ce que je craignais : certains lisent les vidéos par à-coups, en accélérant... Ben oui comme il faut "bouffer" (terme volontairement provocateur) tant de vidéos par jour étant abonné à 150 chaînes, on n'a plus le temps de les lire à vitesse normale (1x). Du coup on loupe des passages, et par la suite on vient demander en commentaire ce qu'on n'a pas pris le temps de regarder et de comprendre durant la vidéo.

Je ne suis pas n'importe qui moi monsieur !



Certains vont même jusqu'à s'offusquer de généralités [Comprendre "majorité"] (qui sont quand même à 80-90% valables pourtant) que je peux faire et se sentent obligés de répondre en mettant en avant leur personne. "Moi je suis unique monsieur, je ne suis pas comme les autres (Je, Je, Je)". Ils ne réalisent même plus qu'en publiant une vidéo on s'adresse forcément a un public large de milliers de personnes qui est composé de tout. Du gamin de 10 ans passionné au retraité de 65 ans aigri. Mais c'est juste pour mieux comprendre et simplifier. Où est donc passé le terme "majorité" ? Disparu du vocabulaire mon colonel.

Comme on regarde la vidéo chacun dans son coin, adieu le recul et la nuance, certains en arrive à penser que je leur parle à eux personnellement. Il est vrai que j'emploie souvent le tutoiement dans mes vidéos, à tort, car cela accentue cet effet d'implication personnel. Certains n'arrivent pas à comprendre que je remets en cause uniquement ce qu'ils écrivent (leurs commentaires, leurs mots) mais pas leur personne individuelle, je ne les connais pas dans la vie donc je ne peux les juger. Le procédé est bien connu : on essaye de décrédibiliser l'autre en le faisait passer pour "le méchant qui juge les autres". Trop facile, ça ne prends pas désolé.

Les attaques ad personam : tu seras jugé malgré toi mon fils



En parlant de jugement, certains iront sans problème jusqu'à s'en prendre à votre personne (individu) en retour pour tout et n'importe quoi, y compris selon vos opinions politiques. Oui c'est gratuit. :lol Gare aux trolls. :o

Tu devras t'y faire John-John



Donc les gens dans ma situation (ce que je vais appeler les petits youtubeurs) doivent se rendre à l'évidence : il faut faire de la communication car on est un personnage public, il faut ainsi verser dans le politiquement correct, et peser chaque mot, tout en marchant sur des œufs car attention un viewer mal luné pourrait mal le prendre et vous prendre la tête dans les commentaires. L'ennui c'est qu'après vous perdez de votre transparence et de votre personnalité, il faut jouer un rôle. Maintenant je me vois souvent dans l'obligation de faire de l'auto-censure. C'est le début de la soumission. :) Des fois je peux être désagréable et faire ma tête de con, comme IRL, c'est la vie, c'est comme ça, l'humeur peut changer. Du coup, il y a des commentaires où je réponds bien, où je pars direct en troll, d'autres où je ne réponds pas du tout et dans le pire des cas ça part en vrille car je ne me laisse pas marcher sur les pieds pour autant. Non mais !

Mais des fois ça fait plaisir d'avoir de bonnes discussions sérieuses avec des mecs calés en face. L'échange permet d'apprendre des choses de part et d'autre mais cela reste rare hélas, il y a beaucoup de blabla pour rien, comme vous pourrez le remarquer.

Le chantage à l'abonné (alias la menace de l'unfollow)





On m'a déjà fait le coup du "chantage à l'abonné" quelques fois. "Tu me déçois beaucoup, -1 abonné" m'a-t-on écrit. La personne cherche ainsi à vous faire culpabiliser, comme si vous aviez commis une faute impardonnable et vous seriez tenté de la retenir... Certains iront à vouloir se désabonner pour 2 mots (sur une vidéo de plus d'une heure de contenu rappelons-le). Et bien désolé mais je ne séquestre personne, je prône un internet libre, donc vous êtes libres, y compris de partir si ça ne vous plait pas. :lol Un point de vue partagé et bien résumé par DamDam entre autres, car il relève du bon sens. En poussant plus loin le curseur du cynisme pour le faire virer au rouge vif : je pourrais même dire qu'un abonné de perdu = un futur abonné qui prendra sa place (l'abonné 7254 prendra la place de 7253). Un autre numéro quoi. Je rappelle simplement la réalité. Mais toutes les vérités sont-elles bonnes à dire ?

Le respect pour les abonnés



Je n'ai jamais fait de palier "FAQ" à 1000/2000/5000 abonnés. Je pense que personne n'a jamais cherché à comprendre pourquoi alors qu'il s'agit une tradition youtubienne bien connue. Tout simplement car mes abonnés sont des individus et ne sont pas des trophées ou des conquêtes. Pour bon nombre de youtubeurs (pas tous) les abonnés correspondent à une sorte de score, avec lequel il se complaisent sur l'échelle sociale de YT. On dirait les paliers de Qui veut gagner des millions ?



D'ailleurs il faudra un jour que je vous explique, ou alors que quelqu'un d'autre d’honnête vous explique que ce compteur d'abonnés est complètement faux, en tout cas non pertinent, et qu'il faut éviter de le contempler sérieusement. :lol