Articles - Compact Disc (CD)

Philips CDR570

  |   2317  |  Poster commentaire  |  Compact Disc (CD)
Acquis sur la baie pour quelques euros port compris en état esthétique moyen : rayures sur la façade et capot. Affiche "No disc" de manière systématique.

Il s'agit d'un appareil complètement délaissé par Philips (comme pas mal d'ailleurs), les graveurs de salon n'ont pas eu le succès escompté. D'une part par une politique tarifaire bien trop élevée, les platines étaient hors de prix pour un français moyen. D'autre part le prix des supports estampillés "Audio" par rapport à leurs homologues standards utilisés dans la sphère informatique. Rajoutez à cela la baisse de prix puis la généralisation des graveurs cd dans les nouveaux pc. Et enfin des problèmes de conception !

Mon avis général sur la platine



J'aime Je regrette

  • Le temps d'accès réduit (changement de piste rapide)
  • Le CD-Text / Titrage
  • Le plateau CD rapide (Très vif)
  • Le calendrier musical
  • La molette EasyJog
  • La qualité du son (Manque de basses toutefois, trop axé aigues, trop crystalisé)
  • La simplicité d'utilisation (les indications de l'affichage sont claires)
  • Le "large écran" lisible de 12 caractères


  • L'absence de fonction TIMER (version mini oblige)
  • L'absence de prise casque (version mini oblige)
  • L'absence d'une sortie optique
  • L'absence de fonction A-B erase (même si ce ne serait que possible pour la dernière piste gravée)
  • L'absence de pouvoir gérer l'enregistrement depuis la télécommande
  • La finalisation à 2x seulement (4x aurait été appréciable)
  • La taille du vu-mètre ridicule (plus de segments !)
  • La lenteur de reconnaissance du CD inséré (12 secondes)
  • Les bruits mécaniques audibles
  • La finition trop plastique (pas de logo en métal)



Le problème ?



Test de la bête ouverte : le disque tourne mais le bloc optique ne se déplace pas. Impossible de le faire bouger avec un doigt. La mécanique est coincée. Normalement après un cycle d'ouverture/fermeture du tiroir le bloc devrait effectuer une course complète sur ses rails, et ce n'est pas le cas ici.


Le pourquoi



La mécanique ne se bloque pas par hasard, en fait ce n'est que la conséquence d'une surchauffe d'un ou plusieurs composants sur la carte située sous la mécanique CD. Au bout d'un moment d'utilisation et donc de chauffe la lecture ou la gravure s'arrête, le bloc optique est projeté violemment en début et bout de course (il devient un peu fou-violent). D'où des bruits bizarres de claquements... Et c'est donc à ce moment là que la mécanique se bloque.

A noter que le tiroir ne s'ouvre et se s'éjecte plus. Pourtant la partie logique fonctionne toujours : les messages OPEN et CLOSE s'affichent correctement. Il ne reste plus qu'à laisser reposer l'appareil étant débranché, afin que ce dernier retombe en température. Au bout de quelques minutes, il re-fonctionne, le tiroir s'ouvre et se referme à nouveau... Mais évidemment le bloc optique lui ne se dégrippe pas tout seul. Ce qui fait que les CD ne sont plus détectés, le bloc optique n'étant plus capable de se déplacer pour aller cibler la TOC...

Comment résoudre le problème ?



Pour ma part j'ai "résolu" le problème en 3 étapes :


Etape 1




D'abord pour éliminer les doutes et d'autres problème : refaire les soudures sur la carte d'alimentation. Voyons ensuite la carte principale (située sous la mécanique CD). Ensuite j'ai cru que c'était à cause de soudures sèches provoquées par la chaleur que faisaient dérailler les BA (BA6665FM & BA5938FM) qui gèrent toute la mécanique du CD y compris les moteurs qui me faisait des misères. J'en ai refait près de 70% sur la carte à la main avec mon fer à souder. A croire que Philips sous estime ma détermination !

  • Les transistors de régulation
  • Les 2 BA (évidemment, je les soupçonnaient)
  • Les condensateurs chimiques
  • Par précaution : les connecteurs arrières, afin d'anticiper les futurs dé/re-branchements


Résultat : Un peu de mieux, mais l'épreuve du sèche cheveux, ne serait-ce que pour 10 secondes, à raison du graveur qui déraille à nouveau.


Etape 2




L'idée ? Rajouter des radiateurs sur les 2 BA ainsi que sur le puce gestion de l'OPU (Optical PickUp Unit).

Il y à encore du mieux, mais en ces jours d'été.... cela na pas suffi ! En fait les BA ne chauffent pas plus que cela. Du coup j'ai retiré ces bouts de métal ainsi la patte thermique. J'ai tout nettoyé pour remettre d'origine. Les photos ne sont pas à jour.



Etape 3




On prends les grands moyens : la station à air chaud (Ressoudage bref à l'air chaud de la carte complète) plus ajout d'un ventilateur de 12cm au dessus de la mécanique.

Après quelques essais, le graveur n'a plus de problème sur 3 gravures successives, il peut enchainer plusieurs gravures successives sans délirer. Mais plante quand même au bout de quelques heures.

La panne est retardée, mais après avoir laissé un CD en "repeat all" toute la nuit, je l'ai retrouvé au petit matin sur stop, tiroir bloqué et odeur de cramé. Le plus bizarre c'est qu'un simple power off/power on suffit à ce que tout remarche parfaitement.

Conseils



Si vous m'avez suivi, si vous aussi votre appareil affiche "no disc" et que vous désirez lui redonner vie : débloquez simplement la mécanique, après priez pour que ça ne recommance pas.

Merci à Philips de fabriquer du jetable.

Pour conclure sur la réparation



Je soupçonne au final soit un problème dans le firmware, soit un problème plus logique que de soudure, de surchauffe ou de mécanique. Il doit y avoir un problème de liaisons/perturbations entre le BA5938FM et le SAA (processeur principal de gestion) sur leurs bus I2C (DATA/CLK), soit SAA défectueux (ce ne serait pas le premier !!!). Je le laisse dans l'état, tant qu'on ne s'en sers pas 4 heures d’affilées il n'y a pas de problèmes. Et si je devais graver plusieurs cd à la suite il suffit de rebooter le graveur toutes les 2 gravures et hop ça repars.

En conclusion : le nouveau flux d'air du ventilateur ne résout pas la panne, mais il permet à la mécanique de ne pas surchauffer car auparavant après une gravure ou même une simple lecture dans cette platine je trouvais mes CD bien brulants. Maintenant ils sont limite froid et c'est tant mieux !

A vous de voir si l'ajout de ce ventilateur vous-est vraiment utile.

Concernant l'alimentation du ventilateur : on peut piquer du 12v ou du 5v sur la carte d'alimentation de la platine. Mais aucune de ces tensions ne me plaisait, le 12v étant trop fort et le 5v pas assez. Oui je sais je suis ch**** ! Du coup j'ai pris un Fan Mate 2 de Zalman pour réguler comme je voulais sa vitesse.

Le ventilateur fait circuler l'air mais aussi la poussière, des nettoyages avec une bombe spray ou un compresseur sont à prévoir à l'avenir. Cela reste toutefois anecdotique dans la mesure ou le bloc optique est fermé par dessous, hors l'air remonte dans mon cas. la seule porte d'entrée de la poussière serait par la lentille sur le dessus de l'OPU, mais l'air étant aspiré, elle ne peut pas s'y engouffrer. C'est donc le ventilo. que sera le plus sale.

Autres modèles concernés par cette panne : CDR770, CDR775.



MAJ du 09/07/2012



J'ai repris tout le travail fait sur le graveur pour faire quelque chose de moins bricolé, de plus propre. J'ai conservé le ventilateur puisqu'il est nécessaire au bon refroidissement de l'appareil. Rappelez-vous que c'était la chaleur qui le faisait déconner au bout de quelques minutes de fonctionnement !

Modifications apportées au graveur :

  • Retrait des pseudos radiateurs collés sur les BA (n'apporte rien de mieux, le ventilateur est là !)
  • Retrait des colliers bleus sur une partie du câblage (bleu trop racoleur)
  • Retrait du Fan Mate
  • Modification de l'alimentation


Pour l'alimentation :

J'ai retiré le second connecteur blanc vide, il sert uniquement pour la version CDR775 (2ème lecteur CD). J'ai coupé une piste du 12V et greffé une résistance de 55 ohms pour abaisser la tension de 12V vers 8.5V pour que le ventilateur ne fasse pas trop de bruit. Solution plus propre que le gros Fan Mate avec tous ses fils colorés qui faisaient un peu tâche !
La nouvelle solution est plus propre bien que le ventilateur soit maintenant solidaire de l'alimentation puisque ses fils sont directement soudés. En même temps je ne le démonte pas tous les jours...

Photos en HD de la nouvelle réalisation ici