Articles - Electrique

Onduleur MGE Ellipse 500

  |   3398  |  Commentaire (1)  |  Electrique
Depuis quelques années ce petit onduleur me jouait des tours, la faute en était à l'interrupteur ON/OFF semi-HS. En effet, l'onduleur ne fonctionnait uniquement si je le laissait enfoncé. Normalement il y a un mécanisme de rétention du poussoir, comme sur un téléviseur cathodique. Hors ce mécanisme ne jouait plus son rôle.

J'avais donc intercalé un petit bout de plastique entre le boitier bleu et le bouton pour le maintenir enfoncé. A part cela, l'onduleur fonctionne très bien.



Le seul hic, cet interrupteur bon marché n'est pourtant pas facile à trouver ! Rien de compatible sur les sites français. Finalement j'ai pu le dénicher sur ebay, mots clés "PCB switch dpdt latching/latch" pour pas cher.

Je lui ai déjà remplacé sa batterie en décembre 2008, l'originale était une Yuasa SW200, mais vu le prix que se soit de l'originale ou de la compatible, non merci. J'ai pu en trouver une moins chère et ce avec plus de capacité (7Ah) mais par contre plus grosse. Du plastique à l'intérieur de l'onduleur j'ai du couper pour pouvoir la rentrer !

La carte principale :



L'interrupteur SA1 jaune sur lequel j'ai retiré le ressort :



Le nouveau est rouge, c'est à 90% le même niveau design, il fonctionne comme l'ancien et a la même taille.






L'onduleur démonté (enlever les 4 pieds noirs, 1 vis Torx 10 pour retirer la partie haute du boitier) :



Vive le plastique !

Retirer l'ancien switch fut une vraie catastrophe, il a été retiré en petits morceaux. Même si ses pattes étaient bien dessoudées coté pistes, une d'elles l'était encore coté composants (sous le switch lui même), impossible de le retirer malgré les 420°C de ma station et ma tresse ! Cette patte était reliée à une large piste (masse) !





La place est faite, reste plus qu'à insérer le nouveau switch...



... et à ressouder ses 6 pattes.





On remonte partiellement et on teste à ciel ouvert.



Bon pour le service !